Histoire

13 March 2017

La fusion, la grève et la non fusion

Épisode marquant de l’histoire moderne du Stade Français Paris et du rugby français, la fusion avortée entre le club de la capitale et son voisin du Racing 92 a marqué les esprits.

Comme un coup de tonnerre… Véritable pavé dans la mare, l’annonce de la fusion avec le Racing 92, le lundi 13 mars 2017 par Thomas Savare, alors président du Stade Français Paris et Jacky Lorenzetti a fait l’effet d’une bombe dans le monde du sport français.

Rivaux de toujours, le Stade Français Paris et le Racing 92 allaient fusionner pour donner naissance à une nouvelle entité à partir de la saison 2017-2018. Il faut dire que l’annonce a surpris tant les négociations entre Thomas Savare et son homologue du Racing, Jacky Lorenzetti, se sont déroulées dans le plus grand des secrets pendant plus de huit mois.

Outre la violence d’une telle annonce, la trajectoire des deux clubs, et les difficultés économiques rencontrées par le club parisien à ce moment-là font craindre le pire pour le Stade Français Paris, qui se trouve alors dans une position délicate face à un Racing 92 en pleine ascension. Jacky Lorenzetti aura, le jour de l’annonce qui a fait trembler le monde du rugby, une phrase devenue tristement célèbre à propos des joueurs des deux équipes « 45 + 45 = 45 » signifiant que 45 joueurs allaient être mis à la porte de la nouvelle entité.

La réaction se veut immédiate, la levée de boucliers également. Dès le lendemain de l’annonce, les joueurs du Stade Français Paris, qui se sont réunis au préalable pour évoquer le sujet, alors qu’eux-mêmes n’étaient pas dans la confidence, décident de se mettre en grève illimitée et demandent l’annulation de la fusion. Une fusion qui s’apparente pour beaucoup à une absorption du Stade Français Paris par le Racing 92. Et les réactions … fusent.

Devant la stupéfaction du rugby français et du monde du sport en général, et le mécontentement des joueurs, Thomas Savare et Jacky Lorenzetti annoncent finalement le dimanche 19 mars 2017 l’abandon de leur projet de fusion.