Julien Arias : « On se sent vraiment à l’aise »

Publié le 11/09/2013
Partager

L’ailier parisien, auteur de deux essais à Jean Bouin lors des deux premières journées, revient sur son très bon début de saison ; qu’il souhaite surtout mettre au crédit du collectif.

Julien, deux essais en deux matchs dans le nouveau Jean Bouin… c’est un début idéal pour toi, non ?

Oui et aussi pour tout le groupe. J’ai la chance d’être à la conclusion des actions ce qui n’est pas le plus dur. L’équipe a bien fait le boulot avant ; les essais sont anecdotiques même si ça fait toujours plaisir. Ce sont plus les mouvements qui sont intéressants. C’est travaillé à l’entrainement et c’est bien de les retrouver en match.

Il y a en effet eu de très bons enchainements lors de ces premières rencontres, vous devez vous régaler derrière ?

Pour tout dire, on travaille tous très bien à l’entrainement. On est tous très concernés et on essaye de progresser à chaque séance. Alors forcément quand on travaille des lancements de jeu et que ça réussit le week-end d’après, c’est une réussite pour les trois-quarts et toute l’équipe. On travaille toute la semaine pour essayer de bien lancer le jeu, essayer de marquer sur des premiers temps de jeu mais aussi prendre du plaisir en réussissant de belles actions comme celles de dimanche. Maintenant, ça n’arrive pas à tous les matchs donc il va falloir continuer à travailler pour que ça arrive le plus souvent possible.

A ce sujet, tu as remporté le trophée du plus bel essai du mois d’août, grâce notamment à la forte mobilisation des supporters qui ont voté massivement. Une petite réaction ?

Oui, on me l’a dit ! C’est cool et je les en remercie. Mais encore une fois, ça récompense le travail de toute l’équipe. Il faudra essayer d’en remporter d’autres pour montrer qu’on a un jeu vraiment attrayant !

Et puis on vous sent déjà très à l’aise dans ce nouveau Jean Bouin ?

On se sent vraiment à l’aise oui, même si on vient juste d’y arriver. En tout cas à chaque fois qu’on joue dedans, on a envie de bien y figurer, de se faire plaisir et de gagner les matchs par respect pour ce stade et notre public. Mais ce n’est pas quelque chose d’acquis parce que ce championnat est très serré, très compliqué. On profite à chaque fois de ce super stade, mais ce n’est pas ce qui va nous faire gagner. Il faudra continuer à faire ce qu’on fait depuis le début de la saison, à bien s’entrainer, à tout donner pour essayer d’être le meilleur possible tous les week-ends. Tous les matchs sont difficiles, que ce soit à l’extérieur ou à domicile, et on a envie de tous bien les jouer.

Ce samedi, c’est la réception de Brive. Une équipe d’un autre calibre sur le papier que Clermont, mais qu’il ne faudra surtout pas prendre à la légère comme l'évoquait Rabah Slimani ?

Tous les matchs du Top 14 sont très accrochés. On voit que le niveau est monté cette année et je crois qu’il n’y a pas de petites équipes. La semaine dernière, certaines d’entre elles ont un peu lâché parce qu’elles ne pouvaient pas forcément faire tourner en raison d'effectifs moins importants que d’autres. Mais maintenant, avec un match par semaine… On sait que Brive viendra avec des intentions et que ça va être dur. De toute façon, il faut qu’on se concentre sur nous pour essayer de faire une grosse performance, sachant qu’il n’y a pas de petite équipe dans ce championnat. Tous les points qu’on va abandonner seront difficiles à récupérer donc on a envie de continuer sur notre lancée à Jean Bouin, de bien figurer, de prendre du plaisir et surtout d’être efficace. On sait que le match face à Brive ne sera pas facile et même si ce n’est pas Clermont, si on les prend à la légère ça va mal se passer. Donc on sait à quoi s’attendre, on connait les ingrédients qu’il faut mettre pour réussir un bon match et ça sera à nous de tout faire pour le rendre le moins compliqué possible.