Paris remporte un match spectaculaire

Publié le 19/11/2017
Partager

Avec cinq essais marqués de part et d'autre, les spectateurs de Jean Bouin ont assisté à un match très animé. Heureusement, Paris a tenu le coup jusqu'au bout pour assurer ce succès plus qu'important (39-35).

Pour du rugby le midi, les spectateurs neutres ont dû se régaler ! Pour les supporters parisiens, il fallait plutôt avoir le coeur bien accroché. Et surtout encourager les joueurs jusqu'au bout. A l'occasion de la 10ème journée de Top 14, nos Stadistes enchainaient un deuxième match de championnat à cet horaire très spécial. Pas le temps d'une réelle mise en bouche, la défense stadiste a tout de suite été servie par ses invités du jour. Le très remuant Dug Codjo d'Oyonnax s'échappe sur l'aile droite pour aplatir, à la stupeur générale, un essai express. Ce début de match compliqué a le mérite de mettre nos Soldats Roses dans le bon sens de la marche très rapidement.

Ni une ni deux, Tony Ensor, aux cannes de feu ce jour-là, inscrit presque coup sur coup un doublé grâce à ses courses chaloupées. Si Oyonnax répond dans la foulée, c'est bien Paris qui est devant à la pause grâce à une nouvelle réalisation signée Hugh Pyle, bien servi côté droit et qui n'a plus qu'à aplatir en solo.

Ne rien lâcher

Au retour des vestiaires, le club de la capitale maintient le rythme. Il franchit l'en-but à deux nouvelles reprises grâce au gros travail des avants et à la folie de ses trois-quarts qui offrent à Zurabi Zhvania puis à Marvin O'Connor le droit de croire à un bonus offensif. Éphémère cependant car en face il y a du répondant. Les deux camps luttent comme des morts de faim, le combat dans les rucks est intense. Et à force de pousser, les visiteurs parviennent à réduire l'écart avec plusieurs essais marqués, au point de rendre la fin de match très serrée.

Finalement, nos Parisiens tiennent le coup. L'arbitre siffle définitivement, ils repartent avec 4 points plus que précieux. Des points qu'il faudra bonifier si possible dès le week-end prochain à Agen. Là-bas, le combat sera au moins tout aussi intense. Allez Paris !

_____

Le fil du match :

Essais : Dug Codjo (USO, 2e), Tony Ensor (SFP, 5e, 10e), Jérémy Gondrand (USO, 14e), Hugh Pyle (SFP, 28e), Zurabi Zhvania (SFP, 52e), Marvin O'Connor (SFP, 53e), Viliami Ma'afu (USO, 63e), Benjamin Botica (USO, 68e), Patrick Sobela (USO, 79e).

Transformations : Jules Plisson (SFP, 6e, 30e, 53e, 54e), Benjamin Botica (USO, 36e, 64e, 68e).

Pénalités : Benjamin Botica (USO, 21e), Jules Plisson (SFP, 38e, 48e, 50e).

Carton(s) jaune(s) : Daniel Ikpefan (40e).

Mi-temps : SFP 22 - 13 USO.

Un résumé vidéo et des photos du match sont à retrouver prochainement en ligne.