Paris fait sensation face au leader !

Publié le 07/10/2017
Partager

Le Stade Français Paris remporte une victoire de prestige face à Montpellier, leader au classement du Top 14 avant cette journée (31-20). Les Stadistes ont su étouffer leurs adversaires.

Qu'il est beau ce Stade Français Paris ! Après son succès à Pau le week-end dernier, le club de la capitale avait à coeur de confirmer sa bonne forme à domicile. En dominant de cette manière l'ogre montpelliérain, il a fait bien mieux que remplir son objectif. Il a montré à ceux qui n'y croyaient pas qu'il faudra bien compter sur lui dans ce championnat.

Ce samedi à Jean Bouin, Paris n'a pas mis beaucoup à trouver le bon tempo. Grâce à un Waisea Nayacalevu en très grande forme, auteur d'un doublé, et à une ligne de trois-quarts intenable, la défense héraultaise a bien du mal à contenir les assauts parisiens. Devant, les « gros » emmenés par le capitaine Rémi Bonfils bataillent comme des morts de faim dans les rucks et en mêlée. La conquête est impeccable.

De bon augure avant l'Europe

Si la reprise à la mi-temps est un peu plus délicate en raison d'une infériorité numérique, les Stadistes ne se laissent pas submerger pour autant. L'essai de Nemani Nadolo, sur la seule action que la défense parisienne lui a concédée, a le mérite de remettre Paris dans le droit chemin pour ne rien lâcher en seconde période. Tony Ensor conclue alors une action de toute beauté pour définitivement tuer le match. Quasiment de bout en bout, les hommes de Greg Cooper auront mené au score et privent même de bonus défensif leurs hôtes du jour.

Une performance de classe avant de basculer sur la scène européenne. La Challenge Cup prend le relais avec un déplacement à Krasny Yar le week-end prochain puis la réception des London Irish. Ça promet pour la suite !

_____

Le fil du match

Essais : Waisea Nayacalevu (SFP, 10e, 25e), Bismarck Du Plessis (MHR, 39e), Nemani Nadolo (MHR, 43e), Tony Ensor (SFP, 63e).

Transformations : Jules Plisson (SFP, 11e, 26e), Ruan Pienaar (MHR, 39e, 44e).

Pénalités : Jules Plisson (SFP, 5e, 31e, 51e, 54e), Ruan Pienaar (MHR, 7e, 57e).

Cartons jaunes : Sekou Macalou (SFP, 38e), Antoine Guillamon (MHR, 52e).

Mi-temps : SFP 20 - 10 MHR.