billetterie boutique
>
News
>
Info match

Un bonus bien mérité


03/01/2015

En déplacement sur les terres du Lyon OU et longtemps en infériorité numérique, le Stade Français Paris s’est incliné mais repart avec le bonus défensif (9-12). Le club et les joueurs donnent désormais rendez-vous à leurs supporters vendredi prochain à l’occasion de la réception du vice-champion de France en titre, Castres.

Il fallait peut-être ça pour arrêter un leader lancé à plein régime. Ce carton rouge pour acte de jeu déloyal a sans doute fait basculer le match. Il n’en reste pas moins qu’à 14 contre 15 pendant plus d’une période, le collectif parisien n’a pas flanché. Il a fait même mieux que résister, instillant le doute dans l’équipe adverse jusqu’au bout.

Car après le résultat impressionnant face au RCT double champion d’Europe la semaine dernière, le Lyon Olympique Universitaire était prévenu et s’était préparé en conséquence. Pour autant, ce sont bien les Parisiens qui entament idéalement la partie, grâce à la botte de l’international sud-africain Morné Steyn, d’abord sur pénalité (6e, 0-3), ensuite sur un drop venu conclure un excellent temps de jeu (13e, 0-6). Paris a la main sur le ballon, domine en possession et territorialement.

En face, les locaux profitent d’une pénaltouche et d’un maul pénétrant pour envoyer Mosese Ratuvou à l’essai en bout de ligne (29e, 5-6). Vient alors le fait du match. Morné Steyn subit une provocation au sol de la part d’un Lyonnais et réagit en conséquence. L’arbitre fait appel à la vidéo et estime que sa réaction mérite une expulsion définitive. Malgré cela, les Parisiens continuent de jouer et de pousser. Mais l’infériorité numérique laisse des traces. A la suite d’une très longue séquence des deux côtés, Jérôme Porical est décalé sur la gauche et transmet à son ailier Mosese Ratuvou pour le doublé de la soirée (52e, 12-6).

Consolider sa place sur le podium

Sans jamais baisser la tête, Paris continue d’enchainer ses temps de jeu. Largement dominateurs en mêlée, les visiteurs convertissent par la botte de Jules Plisson (61e, 12-9). Jusqu’à figer le score au tableau d’affichage. Malgré une ultime tentative des Stadistes qui percent plein champ au-delà du temps réglementaire, le club de la capitale s’incline et repart avec un précieux point de bonus défensif. Le premier à l’extérieur de la saison qui pourrait bien faire la différence au moment du décompte final.

Les Rose & Bleu vous attendent désormais à Jean Bouin pour consolider leur place sur le podium. Face à Castres, vice-champion de France et sans doute revanchard après le match aller, un stade plein et retentissant ne sera pas de trop pour obtenir un beau résultat. Soyez là !