Paris s'impose face à Grenoble !

Publié le 21/12/2013
Partager

Dans un match au ton incertain jusqu'à l'heure de jeu, le Stade Français Paris a finalement su se démarquer et prendre le dessus sur un adversaire isérois pourtant combatif, pour signer une belle victoire et conforter sa place parmi les six premiers.

Au coup d'envoi, même si la température est proche du négatif, le match, lui, est très vite chaud. De l'engagement, du rythme, du jeu, les ingrédients y sont et les deux équipes s'en donnent à coeur joie. Le pack des stadistes marque tout de suite les esprits en dominant la première mêlée allègrement. S'en suit, une première offensive parisienne qui met l'adversaire sous pression. L'arbitre siffle une faute grenobloise et M. Styen en profite pour ouvrir la marque de son pied droit (3', 3-0). Le demi de mêlée grenoblois, J. Hart, égalisera 10 minutes plus tard en passant une pénalité à 22 mètres face aux poteaux (22', 3-3). Le match est alors très serré et la majeure partie de l'action se déroule autour de la ligne médiane. Mais quand les soldats roses décident de mettre la machine en route, il est difficile de les arrêter. Un belle séquence de jeu rondement menée les amènera jusqu'à la ligne du FC Grenoble. Dans un dernier éclat de force, G. Doumayrou sort le ballon d'un ruck et bondit dans l'en-but pour aplatir sur le drapeau de coin. M. Steyn rate la transformation (26', 8-3). Le score ne bougera plus d'ici la mi-temps, à l'image d'un match très équilibré.

Un banc solide

La seconde période commence fort et on retrouve vite le même rythme qu'en début de partie. Paris affiche très rapidement ses intentions de jeu et vient pilonner la ligne du club isérois. Sous pression, Grenoble commet une faute et l'ouvreur sud-africain du Stade Français Paris ne manque pas de faire le break (45', 11-3). La tendance s'inverse dans les minutes à suivre alors que le FC Grenoble revient investir le camp parisien. Les stadistes sont sous pression et le réalisme grenoblois resserre le score avec une pénalité de J. Hart (51', 11-6). La réaction parisienne est quasi immédiate. M. Steyn continue dans sa bonne lancée et refait le break (53', 14-6). À l'heure de jeu, le Stade Français Paris va faire rentrer du sang neuf chez les avants. Un coaching malignement effectué qui aura son impact, puisque s'en suivra une domination parisienne de plusieurs minutes dans les 22 mètres grenoblois. Une domination qui finira d'ailleurs par payer. J. Plisson attaque la ligne et sert M. Bosman pour un essai sous les poteaux. M. Steyn (re-positionné à l'arrière) réussit la transformation et alourdit l'addition (70', 21-6). Pas de surprise lors des dix dernières minutes, le Stade Français Paris aura doucement mais surement mis la main sur cette rencontre et fait preuve d'une belle maitrise à domicile une fois de plus. Score final: 21-6. Paris quitte la pelouse avec 4 précieux points en poche et maintient son invincibilité à Jean Bouin.

Ne ratez pas le prochain gros choc à Jean Bouin, dès la semaine prochaine, dimanche 29 décembre (15h00). Réservez dès maintenant vos places en cliquant ici.