Communiqué officiel du club

Publié le 18/08/2017
Partager

Josaia Raisuqe et Waisea Nayacalevu, qui font actuellement l’objet d’une mesure de mise à pied à titre conservatoire, ont été reçus lundi 7 août par la direction du club pour un entretien préalable à une sanction disciplinaire.

Le club parisien a en effet souhaité entendre ses deux joueurs au sujet des événements dans lesquels ils ont été impliqués fin juillet, avant de prendre une éventuelle sanction à leur encontre au regard du préjudice d’image subi par le Stade Français Paris.

Sans présager des éventuelles suites qui seront données aux mises en examen prononcées par la justice, le club a pris les sanctions suivantes :

  •  Licenciement de M. Josaia Raisuqe pour faute grave.
  •  Avertissement porté au dossier disciplinaire de M. Waisea Nayacalevu Cette décision implique le non versement par le Club de la prime d’éthique et d’assiduité prévue au contrat du joueur.

Le club de la capitale condamne tout comportement violent, de quelque nature qu’il soit et quelles qu’en soient les victimes.

Conscient que ses joueurs ont, au-delà de leurs performances sportives, et du fait de leur médiatisation, un rôle de modèle, notamment pour les jeunes générations, il attend de leur part un comportement exemplaire.

Enfin, le Stade Français Paris poursuivra et intensifiera à l’avenir ses efforts de sensibilisation et d’information afin que de tels évènements impliquant ses joueurs ne se reproduisent plus.