Julien Tomas : « Un club prestigieux »

Publié le 05/05/2014
Partager

Le demi de mêlée international rejoint le Stade Français Paris pour deux saisons. Lors de sa visite dans les locaux du stade Jean Bouin, l’ancien Montpelliérain a notamment fait part de sa satisfaction de signer dans un « club mythique ».

Julien, comment te sens-tu après avoir paraphé ton contrat avec le club ?
Je suis content de signer dans la capitale. Paris est pour moi un très grand club ; un club mythique avec beaucoup de titres. Arriver dans un club prestigieux comme celui-là fait énormément plaisir. 

C’est une décision à laquelle tu as beaucoup réfléchi ?
J’ai passé toute ma carrière à Montpellier depuis mes 18 ans. Il y a un an, j’ai décidé de le quitter afin de me relancer et de me mettre en danger en partant à Castres. A la fin de cette saison, les circonstances ont fait que j’ai eu la possibilité de partir. Puis avec la demande de ce club prestigieux, je ne pouvais pas laisser passer l’occasion. 

Quelles sont tes motivations en arrivant ici ?
Il y a beaucoup de raisons de venir à Paris. Je pense que le club n’a fait que grandir ces dernières années, notamment avec ses nouvelles installations. J’espère qu’on pourra amener l’équipe dans les six premières places du championnat. Je pense que c’est un objectif du Stade Français Paris et c’est aussi le mien. J’ai envie d’amener mon savoir et tout ce que je peux apporter à ce club.

Que penses-tu du projet ?
On a vu le projet de jeu cette année. C’est une équipe qui est longtemps restée dans les trois premiers du classement en produisant un jeu intéressant, même s’il s’est un peu essoufflé en fin de saison. Je pense que l’objectif de Gonzalo Quesada et du staff est de garder cette bonne ambiance qui fait la force du Stade Français Paris, tout en gardant ce jeu en place. Quand on est spectateur et qu'on regarde l’équipe jouer, on la voit produire un jeu alléchant. Forcément, on a envie d’y adhérer. 

_______________

A 29 ans, Julien Tomas a plus de dix saisons de Top 14 à son actif (176 rencontres disputées), ainsi que cinq de H Cup (pour douze matchs). Il comptabilise 3 sélections avec le XV de France. Souhaitons-lui le meilleur pour les deux années à venir. Et surtout, la bienvenue !